Auto et camion léger / Camion / Diesel

Quelle huile moteur est la meilleure pour l’hiver?

Et autres questions sur le temps froid

L’huile synthétique est la meilleure huile moteur d’hiver.

Si seulement c’était si simple. Mais la plupart des gens veulent des données empiriques pour étayer ces affirmations.

Eh bien, regardez la vidéo. Nous avons refroidi une huile moteur conventionnelle 5W-30 et une huile moteur synthétique AMSOIL Signature Series 5W-30 à -40°.

Comme vous pouvez le voir, l’huile conventionnelle s’est tellement épaissie qu’elle a à peine coulé du bécher. Le produit AMSOIL, en revanche, coule presque immédiatement.

Pourquoi cette différence de performance spectaculaire?

Les huiles conventionnelles contiennent des cires qui se solidifient lorsque la température baisse.

Cela nuit gravement à la capacité de l’huile de couler lorsque vous démarrez votre moteur.

Dans certains cas, l’huile peut tellement s’épaissir qu’elle empêche le vilebrequin de tourner suffisamment vite pour démarrer le moteur.

Avant d’utiliser AMSOIL, j’avais un Cutlass Ciera qui était reconnu pour refuser de démarrer par des matins froids du Minnesota. L’huile de grande surface bon marché que j’ai utilisée à l’époque épaississait tellement que le moteur pouvait à peine tourner.

Pourquoi l’huile synthétique est une meilleure huile moteur

L’huile synthétique, en revanche, ne contient pas de cires en raison du processus de réaction chimique utilisé pour construire les huiles à base synthétique.

En conséquence, l’huile synthétique présente de bien meilleures propriétés d’écoulement à froid que l’huile conventionnelle.

Non seulement votre véhicule démarrera plus facilement, l’huile coulera plus rapidement, garantissant que l’huile atteint les composantes vitales plus rapidement.

Ceci, à son tour, maximise la protection contre l’usure, aidant votre moteur à durer plus longtemps.

Vérifiez le point d’écoulement de l’huile

Si vous voulez plus de données pour prouver la supériorité des huiles synthétiques en tant qu’huile pour moteur l’hiver, consultez la fiche technique du produit.

Recherchez le point d’écoulement de l’huile. Des nombres plus faibles indiquent une meilleure circulation à froid, donc de meilleures performances par temps froid.

Dans l’exemple ici, vous pouvez voir que l’huile moteur synthétique Signature Series 5W-30, la même huile montrée dans la vidéo ci-dessus, a un point d’écoulement de -58ºF (-50ºC).

Qu’est-ce qui est froid?

Ce n’est pas pour pour devenir existentiel ici, mais c’est une question pertinente.

Les gens du sud dont l’idée de l’hiver consiste à chausser des chaussures pendant quelques semaines en janvier peuvent penser qu’ils ne sont pas prêts.

Ont-ils besoin de gaspiller de l’énergie mentale sur les propriétés d’écoulement à froid de l’huile à moteur?

Une bonne circulation à froid est également importante pour les gens du sud

Les ingénieurs conviennent que la majeure partie de l’usure du moteur se produit lors des démarrages par temps froid. Il y a plusieurs raisons, mais deux nous préoccupent pour cette discussion:

  • La gravité fait retomber une grande partie de l’huile dans le carter d’huile, laissant les composantes non protégées
  • L’huile froide ne coule pas immédiatement au démarrage, privant temporairement le moteur d’huile

S’il est vrai que l’essence s’épaissit davantage par temps hivernal sous zéro et provoque des difficultés de démarrage accrues, un moteur est considéré comme « froid » après avoir été assis suffisamment longtemps pour refroidir à température ambiante, généralement pendant la nuit.

L’huile à l’intérieur de votre moteur se refroidit pendant la nuit. En refroidissant, sa viscosité augmente (elle s’épaissit).

Lorsqu’il est temps de démarrer votre véhicule le matin, l’huile plus épaisse ne circule pas aussi facilement dans le moteur qu’à la température de fonctionnement.

C’est pendant cette période que les pièces essentielles du moteur peuvent fonctionner sans lubrification, ce qui augmente l’usure. Ainsi, même dans les climats chauds, l’usure du démarrage à froid est un problème.

Les gens du sud sont bien avisés d’utiliser une bonne huile synthétique avec d’excellentes propriétés de fluidité à froid également.

Huile épaisse ou fine en hiver?

Les automobilistes demandent parfois s’ils devraient utiliser de l’huile plus épaisse ou plus fine en hiver. 

Pour résumer, utilisez l’huile à viscosité la plus faible recommandée par votre constructeur automobile en hiver.

La plupart des constructeurs automobiles recommandent une seule viscosité toute l’année. Mais certains vous permettent de passer à une viscosité plus faible en hiver, ce qui contribue à améliorer le flux par temps froid.

Si votre manuel du propriétaire indique que vous pouvez passer à une huile à viscosité inférieure en hiver, allez-y.

Passez à une meilleure protection hivernale

Pendant que je vous ai ici, je devrais aussi parler du fluide de transmission.

Comme l’huile à moteur, elle épaissit par temps froid. Le fluide froid et épais ne circule pas facilement à travers le réseau complexe de passages dans le corps de soupape de transmission ou à travers les petites ouvertures du solénoïde.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

  • Changements de vitesse retardés
  • Changements de vitesse allongés
  • Changements de vitesse durs 
  • Protection réduite contre l’usure

Le liquide de transmission froid et épais ne circule pas facilement à travers les passages étroits du corps de soupape, ce qui entraîne une mauvaise qualité de passage.

Mon expérience personnelle

Après avoir acheté une Honda CR-V il y a plusieurs années, je suis passé à l’huile moteur synthétique AMSOIL… mais j’ai négligé de changer le fluide de transmission.

Avance rapide vers l’hiver et l’un de nos matins -20°F (-29°C) avec un refroidissement éolien dépassant -40°. La Honda a démarré, mais elle a changé de vitesse lentement et avec beaucoup de gémissements et de grincements de dents. Le véhicule entier a frissonné en trouvant à contrecœur la deuxième vitesse en descendant la route.

Le passage au fluide à transmission synthétique a résolu le problème.

Le fluide s’écoule beaucoup plus facilement dans le froid, ce qui se traduit par des changements plus fluides. Cela signifie également que les engrenages et les roulements reçoivent également une lubrification vitale.

Conclusion: L’huile à moteur synthétique est un bien meilleur choix lorsque vous recherchez une huile à moteur pour l’hiver. Cela coule mieux pour des démarrages plus faciles, des changements de vitesse plus fluides et une meilleure protection contre l’usure. Passez à l’huile synthétique pour maximiser la protection et les performances par temps froid.

par: J. Baker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *