Auto et camion léger

Que se passe-t-il si j’utilise le mauvais type de mélange (viscosité) d’huile ?

Cela dépend de la façon dont votre moteur est construit et comment il réagit à la viscosité spécifique de l’huile que vous utilisez.

C’est assez nébuleux,

alors voici quelques exemples.

Roger achète une nouvelle voiture qui nécessite de l’huile moteur 0W-20. Il traîne avec suffisamment de têtes fortes pour avoir entendu le dicton selon lequel « plus la viscosité de l’huile est élevée, meilleure est la protection contre l’usure ».

Souhaitant la meilleure protection possible pour sa nouvelle voiture, il draine alors la 0W-20 provenant de l’usine et installe de l’huile de course 15W-50.

Nous allons maintenant passer à Jean. C’est un avide d’économie, il s’achète une Toyota Corolla 1998 comptant. Il faut de l’huile moteur 5W-30. Mais il lui reste de la  10W-30 dans son garage, alors il s’en sert pour changer l’huile. Pas la peine de gaspiller de la bonne huile.

What if I use the wrong viscosity (weight) of motor oil?
Les moteurs sont construits pour utiliser une certaine viscosité d’huile

Les moteurs modernes d’aujourd’hui sont construits avec des tolérances beaucoup plus rigoureuses que celles de leurs prédécesseurs. Les distances entre les  coussinets du vilebrequin et les paliers principaux sont plus étroites, par conséquent. Ceci est fait exprès pour permettre aux moteurs modernes d’utiliser de l’huile moteur à faible viscosité, comme de la 0W-20 voir même de la 0W-16.

Pourquoi ?

Les huiles à faible viscosité réduisent le frottement interne puisqu’elles s’écoulent plus facilement que les huiles à viscosité plus élevée, ce qui améliore la consommation de carburant. Les normes d’économie de carburant devenant de plus en plus strictes, les constructeurs automobiles se tournent vers des lubrifiants à faible viscosité pour les aider à répondre à ces exigences.

De l’huile trop épaisse peut ne pas s’écouler assez rapidement.

Dans le cas de Roger, son huile de course 15W-50 est peut-être trop visqueuse pour s’écouler assez facilement pour combler les espaces entre les coussinets et les paliers principaux lorsque le moteur est en marche.

L’huile ne formera pas un film lubrifiant uniforme, provoquant un contact métal sur métal et de l’usure. Son moteur a été conçu spécifiquement pour utiliser une huile de viscosité inférieure, en l’occurrence 0W-20. Sa viscosité plus faible lui permet de s’écouler plus rapidement et de remplir les petits espaces entre les pièces, ce qui donne un film lubrifiant durable et uniforme.

Par surcroît, le moteur gâchera de l’énergie en pompant l’huile moteur plus épaisse, ce qui augmentera la consommation de carburant. Comme les huiles plus épaisses ne transfèrent pas la chaleur aussi bien que les huiles plus légères, les températures de fonctionnement du moteur augmenteront également, ce qui pourrait entraîner une dégradation chimique accélérée et des boues et dépôts nuisibles.

Pour une analyse plus approfondie de la viscosité de l’huile, consultez notre blogue: https://blog.huilesynthetique.com/guide-dinitiation-a-lhuile-moteur/

Certaines différences de viscosité de l’huile sont moins grandes.

Dans le cas de Jean, la différence entre 10W-30 et 5W-30 est moins  grande.

Son moteur plus âgé n’est pas construit avec les mêmes tolérances rigoureuses que celui de Roger. De plus, les deux huiles ont la même viscosité une fois que le moteur a atteint sa température de fonctionnement. Il le sait parce que le deuxième chiffre de la viscosité de chaque huile est le même (c’est-à-dire le « 30 »). Il indique la résistance de l’huile à l’écoulement à 100ºC, ou température normale d’utilisation.

Toutefois, l’utilisation de la 10W-30 au lieu de la 5W-30 pourrait rendre les démarrages à froid plus difficiles. Il est intéressant de savoir que le « W » signifie « hiver » (“winter.”). Plus la viscosité « W » de l’huile est faible, plus elle s’écoule facilement à froid. Dans ce cas, de la 5W-30 s’écoulera plus facilement au démarrage que de la 10W-30.

En fait, certains constructeurs automobiles vous permettent de passer à une huile de viscosité inférieure en fonction des conditions météorologiques.

Trouvez la meilleur viscosité pour votre véhicule:

https://huilesynthetique.com/trouver-produits-amsoil/

Les huiles légères n’ont peut-être pas la cote!

Que se passerait-il si Jean tombait dans l’extrémité inverse et utilisait 0W-16 dans sa Corolla 1998 au lieu de la viscosité recommandée ?

Tout comme l’utilisation d’une huile ayant une viscosité trop élevée peut entraîner des problèmes dans le moteur de Roger, l’utilisation d’une huile ayant une viscosité trop faible peut avoir le même résultat.

Une huile trop légère peut échouer à développer une pellicule lubrifiante uniforme, ce qui favorise le contact métal sur métal et provoque de l’usure.

Le stress extrême et la chaleur ajoutent au défi. Comme l’huile s’amincit lorsqu’elle est chauffée, l’huile déjà trop mince devient encore plus mince sous une chaleur extrême, ce qui aggrave le problème.

Une huile trop légère peut également entraîner une pression d’huile insuffisante pour faire fonctionner correctement le système de distribution des soupapes variables de votre véhicule, s’il en est équipé. Une faible pression peut également faire en sorte que les vérins de levage ne restent pas en contact avec les arbres à cames, ce qui cause du bruit et une usure prématurée.

En résumé….

Si vous utilisez une viscosité supérieure ou inférieure d’un grade à celle recommandée pour votre moteur, il est peu probable que vous puissiez lui causer des dommages irréversibles. Cependant, pour atténuer les préoccupations concernant la protection du moteur et la garantie de votre véhicule, il est préférable d’utiliser la viscosité recommandée dans votre manuel du propriétaire.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, communiquez avec nous pour quoi que ce soit.

Pour vous approvisionner: https://huilesynthetique.com/

N’oubliez pas de partager vos astuces, pour nous faire connaître vos bons coups et ainsi prolonger la durées de vie de vos moteurs, avec notre communauté de passionnés d’excellence sur Facebook !

Source:John Baker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *