Motocyclette

La différence entre l’huile de moto, de motocross et de VTT?

Par Raymond D.

La majorité des personnes qui posent cette question veulent réellement savoir : puis-je utiliser la même huile à moteur pour ma moto, mon motocross et mon VTT?

Bien sûr, vous pouvez utiliser la même formule d’huile pour tous vos jouets (en assumant que vous utilisez la bonne viscosité pour chacun). Cependant, vous ne devriez pas. C’est un peu comme dire que vous pouvez mettre de l’huile extra vierge Maison Orphée (Filippo Berio) dans vos machines… mais vous ne devriez pas.

Pourquoi? Parce que chaque application représente des défis uniques qu’une seule formule d’huile à moteur ne peut résoudre.

Nous allons tous les décomposer pour voir pourquoi.

  • Moto V-Twin
  • Moto métrique
  • VTT, côte à côte et véhicules utilitaires
  • Motocross

Mais avant, jetons un coup d’œil à ce qu’une huile à moteur doit faire peu importe l’application. Que ce soit pour une Harley-Davidson, une moto sport Kawasaki, un véhicule utilitaire ou un motocross, l’huile doit protéger contre l’usure et combattre les effets dommageables de la chaleur extrême.

Inclut la formation de dépôts, qui enlève de l’efficacité et de la puissance au moteur. Ça inclut aussi l’« oxydation », un mot à cent dollars pour dire une décomposition chimique. Plus l’huile se dégrade vite, moins elle pourra combattre l’usure et les dépôts aussi bien qu’elle le devrait. De plus, la changer plus tôt résulte en une perte de temps et d’argent. Tout simplement. Avant, il était possible de ne fabriquer qu’une huile à moteur pour protéger tous ses véhicules. De nos jours, les moteurs sont plus complexes.

Moto V-Twin

Prenons votre V-Twin refroidi à l’air, comme le moteur de la plupart des motos Harley-Davidson. Ces machines  sont brûlants. À quel point? Dans notre Harley-Davidson Street Bob 2012 (photo ci-Haut) que nous avons testé dans notre laboratoire mécanique, nous avons vu la température du cylindre atteindre 195ºC (383ºF). En contrepartie, l’Indian Scout 2017 avec un refroidisseur liquide, que nous avons testé de la même façon a démontré une température de cylindre de 93ºC (200ºF) en moyenne.

Une chaleur aussi intense peut causer des ravages sur l’huile à moteur. L’huile peut perdre sa viscosité et s’amenuiser, transformant votre 20W-50 en 10W-40 ou pire. Une viscosité plus légère que celle que le moteur est censé utiliser peut ne pas protéger les pièces contre l’usure. La chaleur extrême accélère également la dégradation chimique. En réalité, le taux d’oxydation double chaque fois que la température de l’huile augmente de 10ºC (18ºF). Autrement dit, toutes les hausses de température de 10ºC réduisent de moitié la durée de vie de l’huile. Il est  impératif que l’huile conçu pour votre V-Twin refroidi à l’air soit formulée pour résister à une chaleur aussi intense. Pour y arriver, nous avons élaboré l’huile synthétique AMSOIL pour moto V-Twin Huile pour moto V-Twin avec une résistance accru pour la chaleur extrême.

Cette huile synthétique de base est naturellement thermorésistant à la chaleur conservent sa viscosité malgré la chaleur extrême et la force de cisaillement de l’engrenage de transmission qui « coupe » la structure moléculaire de l’huile. Cela se traduit en une protection fiable pour les conditions de conduite les plus difficiles.

Moto métrique

Qu’en est-il d’une moto sport métrique? Ça ne peut pas être si différent d’une V-Twin, n’est-ce pas? Dans ce cas, la mousse est notre pire ennemi. Une moto métrique peut facilement dépasser 10 000 rpm. L’action mécanique du vilebrequin qui tourne aussi vite peut souffler de l’air dans l’huile et causer de la mousse.

Si l’huile n’est pas formulée avec des propriétés de dégagement d’air rapide, la mousse va se propager dans tout le moteur. Lorsqu’elles éclatent entre des mécanismes d’engrenage ou les surfaces de roulement, il ne reste rien pour assurer la protection, excepté de l’air.

  Nous avons tous besoin d’air, mais ça ne vaut rien pour protéger les moteurs de haute performance contre l’usure. C’est pourquoi nous avons créé L’huile Synthétique pour Moto Metric AMSOIL , fait spécialement pour résister à la mousse. Ses additifs antimousses réduisent la tension de surface des bulles d’air, éliminant la mousse. Cela résulte en une excellente protection contre l’usure, et ce, peu importe la force avec laquelle vous appuyer sur l’accélérateur.

VTT et véhicules utilitaires

Un fonctionnement lent et méthodique en condition de forte charge augmente le stress sur les roulements du moteur. Si la force de la pellicule huileuse ne peut la surpasser, la pression accrue va rompre la pellicule huileuse, ce qui entraîne l’usure des roulements.

Votre VTT ou votre véhicule utilitaire est une bête totalement différente. Ici, la résistance du film d’huile prend une importance particulière. La raison étant que ces appareils sont fréquemment utilisées pour exécuter des travaux lourds à basse vitesse. Mon VTT Honda Rancher en est le parfait exemple. Il passe des jours, voire des semaines, sans passer de la première ou deuxième vitesse. Je tire une remorque pleine de bois de chauffage assez souvent. J’empile aussi des étagères avec quelques scies à chaîne, une fendeuse, une Pince-monseigneur, des bidons d’essence et autres attirails pour s’amuser dans les bois.

  L’huile synthétique AMSOIL pour moteur de VVT et de véhicule utilitaire VTT et Côte à Côte est développé avec des huiles de  base synthétiques robustes qui permettent la formation d’une protection  d’un film protecteur durable dans les conditions les plus difficiles. Vous devez penser: « Bien sûr, mais ma Harley marche tout aussi fort. ». C’est vrai, mais les moto sont généralement utilisées à des fins récréatives. ce qui signifie qu’elles subissent subissent un stress accru à l’accélération, mais qu’elles se stabilisent pour ainsi dire lorsque vous atteignez leur vitesse de croisière. Rouler à vitesse constante avec une charge légère crée moins de stress que, par exemple, tirer une souche du sol avec un véhicule utilitaire ou tirer une remorque chargée en en montée, dans la boue, avec votre VTT.

Motocross

Finalement, parlons motocross. Étonnamment, Les conditions d’utilisation d’une moto hors route sont semblables à celles d’un VTT et des véhicules utilitaires. Il est vrai que vous ne déneigez pas avec votre Honda CRF450.  Mais la moto subit de la même façon un stress à basse vitesse ponctué de périodes de hauts régimes. Dans une course, vous êtes sur l’accélérateur dès la sortie de la barrière. Alors, vous lâcher prise pour le premier virage. Retour sur l’accélérateur à travers le parcour,  provoquant la libre rotation de la roue arrière lorsqu’elle est dans les airs. Ainsi créant une charge importante sur le moteur lorsqu’il touche le sol.

La différence des motocross, réside toutefois dans la conception du moteur.

Les moteurs de motocross sont traditionnellement légers, conçus pour la performance. Chaque fois qu’on retire de la masse tout en augmentant la puissance, on augmente le stress du moteur. La combinaison de hauts régimes et de matériaux plus légers crée le scénario parfait pour une panne de moteur si l’huile moteur ne ne fait pas son travail. De plus, les pistons des motocross ont tendance à avoir des jupes plus courtes pour réduire la friction.

Ça peut aider votre temps au tour, mais n’aide pas à la longévité du moteur. Un piston plus court veut  osciller à l’intérieur du cylindre, ce qui concentre une force énorme sur la zone minuscule où la jupe du piston et la paroi du cylindre se rencontrent. Seulement une pellicule huileuse microscopique fournit la protection dans cette zone. Cela veut dire que l’huile doit offrir la résistance nécessaire pour aider le moteur à survivre. Regarde l’image pour voir ce qui peut arriver. Ce piston a craqué après plus de 100 heures d’utilisation. L’usure a rétréci le piston et l’a fait osciller d’avant en arrière dans le cylindre. Le martèlement continu a finalement causé une défaillance.

Le stress élevé combiné avec son design léger ont causé la défaillance du piston de la motocross. Pire encore, les motocross n’ont quasiment pas d’huile. Environ un litre, est fréquent. Pensez à tout ce que ce simple petit litre d’huile doit faire :

  •         Combattre l’usure
  •         Résister à la chaleur
  •         Prévenir les dépôts

C’est pourquoi la plupart des motocyclistes changent d’huile à moteur fréquemment. Reconstruire la tête de moteur tous les 15 heures n’est pas rare, non plus. Ce n’est pas parce que l’huile des motocross est changé fréquemment qu’on peut utiliser une huile bon marché. C’est beaucoup moins dispendieux et moins compliqué de payer un peu plus pour une huile de qualité supérieur que de reconstruire sa tête de moteur. La morale de l’histoire est la suivante: l’époque où l’on utilisait une seule huile à moteur pour tous ses jouets est révolue. Chaque application crée des défis uniques qui sont les mieux adaptés pour des formules d’huiles sur mesure.  

TROUVER LES PRODUITS AMSOIL POUR MON ÉQUIPEMENT

Source:John Baker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *